Saint-Brice : logis de Gardépée

Commune : Saint-Brice
Date de la prise de vue : 3 août 2010
Photographe : Stéphane Charbeau
Latitude : 45.6893845
Longitude : -0.2596593

M anoir du 16e et 17e siècle situé sur la commune de Saint-Brice. L’entrée est imposante avec une porte cochère surmontée d’une longue courtine couronnée de merlons. En face, l’imposante fuie ronde comporte 2600 boulins. Elle est couverte d’un toit en poivrière avec trois lucarnes et date de 1553.
Le 7 janvier 1553, le sieur Ancelin, marchand, achète ce fief au marquis de Caravaz (le marquis de Carabas du conte de Perrault) avec permission d’y édifier une maison à créneaux avec une fuye gigantesque, vivier et garenne. Vers le milieu du XVIIe siècle, Jean Ancelin étant mort sans enfants, ses héritiers vendirent le domaine de Garde-Épée à un M. Richard, qui en était encore possesseur en 1698[3]. Enfin le logis de Garde-Épée passa dans la famille de Jarnac de Garde-Épée, qui l’a possédé jusqu’au milieu du XXe siècle.

Sources

Laisser un commentaire